Dans l'Atelier - Comment passer une roue de VTT en Tubeless

Ces dernières années ont vu l’avènement du Tubeless pour la pratique du VTT. Légèreté, résistance aux crevaisons, adhérence… Les avantages ne manquent pas ! De nombreux VTT sont d’ailleurs équipés d’origine de jantes et pneus compatibles Tubeless, mais livrés en configuration Tubetype (non Tubeless, avec chambre à air) pour des questions de logistique. Dommage ! Nous allons donc vous expliquer comment passer du Tubetype au Tubeless, pour optimiser les performances de votre nouveau vélo !

Le passage au Tubeless est une manipulation relativement simple techniquement. Elle peut toutefois s’avérer laborieuse et physique, selon les composants et la technique utilisés. Il convient donc de procéder avec méthode, et certaines astuces peuvent vous faciliter la vie.

Mais si vous rencontrez le moindre doute ou une quelconque difficulté, nous vous conseillons vivement de vous adresser à un revendeur agréé Cube France. Car il faut garder à l’esprit que les pneus participent à votre sécurité : une mauvaise installation pourrait occasionner un déjantage, voire la chute.

Tuto vidéo

Matériel

Voici le matériel nécessaire pour réaliser cette opération dans des bonnes conditions :
- une pompe, ou un compresseur. Le second est évidemment plus efficace, mais certaines pompes modernes permettent également une mise en pression rapide
- un rouleau de ruban adhésif Tubeless, pour étanchéifier la jante
- une paire de ciseaux pour couper le ruban adhésif
- une valve Tubeless
- un démonte-obus : il facilitera le gonflage, voire l’application du liquide préventif
- une bouteille de liquide préventif, pour optimiser l’étanchéité du pneu
- un dégraissant pour nettoyer la jante
- un flacon de liquide de montage, pour faciliter la mise en place des tringles
- un chiffon, afin d’essuyer l’excédent de préventif
(Facultatif - Deux démonte-pneus en plastique : ils pourraient être utiles en cas de difficultés de démontage ou remontage)

Prérequis

Avant de commencer, assurez-vous que :
- Votre roue est propre et sèche. L’intervention devient bien plus difficile et désagréable si la roue est encore maculée de boue.
- La jante est bien compatible Tubeless, et en parfait état d’utilisation.
- Le pneu Tubeless est bien adapté à la jante (diamètre, largeur) et à votre pratique.
- Le ruban adhésif et la valve Tubeless sont compatibles avec la jante.

Passer une roue de VTT en Tubeless

Si toutes les conditions sont réunies, vous pouvez désormais réaliser la transformation, en suivant dans l’ordre les étapes suivantes :

1. Démontage du pneu

Retirez la roue du vélo, et dégonflez le pneu entièrement. Puis poussez fermement sur ses flancs, pour déclipser les tringles de la jante. Assurez-vous que les tringles viennent bien se positionner dans la gorge centrale de la jante. Puis saisissez fermement un flanc du pneu, au niveau de la valve, et tirez la tringle à l’extérieur de la jante. En cas de difficulté, vous pouvez utiliser un ou deux démonte-pneus en plastique pour extraire la tringle. Retirez maintenant la chambre à air, puis la deuxième tringle.

2. Préparation de la jante

Si la jante est équipée d’un fond de jante de protection (non Tubeless), retirez le. Utilisez un chiffon et un dégraissant pour nettoyer l’intérieur de la jante. Celle-ci doit être parfaitement propre, pour permettre le bon collage du ruban adhésif Tubeless.
Placez ensuite votre roue sur un support de dévoilage, pour faciliter la pose du ruban adhésif (ou directement sur votre vélo si celui-ci est suspendu au pied de réparation). Repérez le trou de valve, et commencez le collage du ruban environ cinq à dix centimètres en amont. Veillez toujours à ce que le ruban soit bien centré, et suffisamment tendu pour éviter toute fuite d’air ou de liquide préventif. Appliquez le ruban adhésif sur toute la circonférence de la jante, et arrêtez vous cinq à dix centimètres en aval du trou de valve. Coupez proprement le ruban. Puis utilisez un chiffon ou un démonte-pneu pour plaquer le ruban adhésif sur la jante, et chasser les éventuelles bulles. Enfin : vissez l’obus de la valve Tubeless jusqu’en butée, et utilisez l’extrémité de celle-ci pour percer proprement le ruban adhésif au niveau du trou de valve. Insérez complètement la valve nue (sans écrou ni rondelle) dans la jante, puis serrez la manuellement (aucun outil nécessaire) au moyen de l’écrou moleté.

3. Montage du pneu Tubeless

Commencez par inspecter le pneu, et déterminer son sens de rotation, généralement indiqué sur le flanc. Respectez bien cette préconisation du fabricant, afin de bénéficier de la meilleure adhérence. Puis, en commençant à l’opposé de la valve, positionnez une première tringle dans la gorge centrale de la jante. Procédez à l’identique pour la seconde tringle, sans toutefois l’insérer totalement. Ensuite, secouez généreusement la bouteille de préventif, et vérifiez la quantité de liquide préconisée pour les dimensions de votre pneu. Versez le préventif au fond du pneu, au niveau de la valve, par l’ouverture volontairement conservée. Enfin, en commençant à l’opposé de la valve, assurez-vous que la seconde tringle est bien en place dans la gorge centrale de la jante, et remontez ainsi pour terminer à la valve.
Si malgré ces précautions, vous n’arrivez pas à monter complètement la deuxième tringle, vous pouvez utiliser un ou deux démonte-pneus en plastique. Procéder alors avec précaution afin de ne pas endommager la tringle : cela pourrait altérer l’étanchéité du pneu !

4. Mise en pression et contrôle

Le pneu est désormais monté. Lubrifiez les tringles au moyen du liquide de montage, puis retirez l’obus de la valve à l’aide du démonte-obus : cela rendra la mise en pression plus rapide et efficace. Veillez à ce que chaque tringle du pneu soit bien positionnée de part et d’autre de la valve, sans quoi le gonflage serait impossible. Gonflez ensuite le pneu en veillant à ne jamais dépasser les pressions maximales préconisées (jante et pneu). La mise en place de chaque tringle produit un claquement caractéristique. Vérifiez ensuite que chaque flanc du pneu est bien positionné dans la jante. Pour finir, faîtes tourner la roue et secouez-là afin de répartir le liquide préventif au mieux, assurant ainsi une parfaite étanchéité. L’idéal étant de faire une sortie immédiatement après le montage. Mais n’oubliez pas d’ajuster la pression de gonflage avant de partir sur les sentiers.


Voilà, c’est terminé ! Si vous avez besoin de plus de conseils, n’hésitez pas à consulter nos articles sur le site www.cubebikes.fr ou à vous rendre sur notre chaîne YouTube.

  • NOS PARTENAIRES POUR CE PROJET

  • 100.png

  • bliss.png

  • bosch.png

  • capgo.png

  • fox.png

  • garmin.png

  • jean_lain.png

  • lesgets_bikepark.png

  • mucoff.png

  • newmen.png

  • rockshox.png

  • schwalbe.png

  • shimano.png

  • sram.png

  • thule.png

  • unior.png


Partager ces conseils

Ecrit par

Franck Verrier

Cube Bikes France

Enduriste polyvalent, et membre de l'équipe Cube France. Passionné de VTT depuis son plus jeune âge, Franck a fait ses armes sur les compétitions régionales, en Descente comme en Enduro. Curieux et autodidacte, il pratique le vélo sous toutes ses formes : VTT évidemment, Vélo de Route, Gravel, Vélo à Assistance Électrique, BMX, etc... Titulaire d'un diplôme supérieur en mécanique, et fort de plusieurs expériences dans le milieu du Cycle, il met désormais ses connaissances au service du développement de la marque CUBE en France.

Nos conseils

Il y a 6 jours

Durant cette période difficile, votre activité physique va très certainement diminuer. Si vous ne souhaitez pas perdre tous les acquis que vous avez réussi à obtenir au cours des deux derniers mois, vous allez devoir vous adapter et changer vos habitudes ! Elsa Hugot, diététicienne spécialisée...

Il y a 1 semaines

Quand on aborde l’entretien d’un VTT, on s’intéresse très vite aux freins à disque. Parce qu’ils sont un élément de sécurité indispensable, et qu’à ce titre on attend d’eux un fonctionnement irréprochable. Un freinage franc et constant vous procure de la confiance, et vous incite à dépasser vos...

Il y a 2 semaines

Ces dernières années ont vu l’avènement du Tubeless pour la pratique du VTT. Légèreté, résistance aux crevaisons, adhérence… Les avantages ne manquent pas ! De nombreux VTT sont d’ailleurs équipés d’origine de jantes et pneus compatibles Tubeless, mais livrés en configuration Tubetype (non...

Il y a 2 semaines

Le home-trainer est une excellente alternative aux sorties hivernales, lorsque les conditions météorologies ne permettent pas de pratiquer le vélo dans de bonnes conditions. Il présente notamment l’avantage de pouvoir travailler plus spécifiquement la technique de pédalage et le développement de...

Il y a 2 semaines

Le Stereo est un modèle emblématique de la gamme CUBE. Apparu au début des années 2000, et initialement dédié à la pratique All-Mountain, il a ensuite donné son nom à toute une gamme de VTT tout-suspendus ludiques. Le Stereo 150 29’’ est aujourd’hui le fer de lance de cette grande famille, et...

Il y a 3 semaines

Le ruban de cintre est indispensable à la bonne pratique du vélo de route. Il procure une bonne adhérence des mains sur le cintre, un contact agréable, et un confort appréciable. C’est un élément simple, léger et économique, qui vous permet également de personnaliser votre vélo : il existe dans...