En 2015, Tom Devriendt effectuait sa première saison chez les professionnels au sein de Wanty-Groupe Gobert. Le coureur de 24 ans a réussi quelques jolies performances avec notamment un podium sur le Grand Prix Pino Cérami et une cinquième place sur la dernière étape du Tour de l'Eurométropole. Pour sa deuxième saison, il veut continuer sur sa lancée.

"Je veux en tout cas saisir ma chance lorsque je l'aurai", déclare Tom Devriendt. "Si je peux gagner une course, ce serait la cerise sur le gâteau."

En 2016, Tom Devriendt veut atteindre son premier pic de forme sur les classiques flamandes.

"Je veux être en forme à cette période pour l'équipe. Sur les courses World Tour, j’effectuerai mon travail pour l’équipe. J'aimerai, si possible, être présent sur le final d'une semi-classique et aller chercher une place d'honneur", ambitionne-t-il.

Durant l'hiver, l'ancien vainqueur de Dwars Door De Antwerpse Kempen en 2011 a travaillé d'arrache-pied sur son poids.

"C'était un des points sur lesquels je devais m'améliorer", avoue Tom Devriendt. "Je suis bien plus affuté que l'an passé. J'essaye de suivre les conseils de mon ancien coéquipier, Bjorn Leukemans."

Le point fort de Tom Devriendt est sans doute sa récupération. C'est ainsi qu'il a pu trouver la force nécessaire en fin de saison passée pour signer une belle cinquième place sur la dernière étape du Tour de l'Eurométropole.

"Je monte en puissance au fur et à mesure des jours. Je récupère. L'équipe pourrait me prendre en tant que sprinteur sur une épreuve par étapes", souligne-t-il.

Tom Devriendt espère améliorer sa lecture de la course en 2016. "Je veux éviter de commettre des erreurs stratégiques, mais cela s'acquiert avec de l'expérience", conclut-il.