La première manche des Enduro World Series 2016 se déroulait le week-end dernier à Corral au Chili. Situé au bord de l’océan Pacifique, ce petit village portuaire présentait une autre image du Chili, loin des hautes altitudes et des plateaux arides que notre athlète Nicolas Lau avait traversé en 2015 lors de sa victoire sur l’Andes Pacifico.

Corral, un petit village de pêcheurs chiliens situé au bord de l'océan Pacifique.

Au programme des pilotes, 6 spéciales réparties sur 2 jours de course, et environ 100 kilomètres de sentiers à parcourir le plus vite possible à travers les terres ocres et poussiéreuse du Chili.

Le kilométrage important, les longues liaisons et les spéciales relativement courtes n’étaient d’ailleurs pas sans rappeler les spéciales italiennes de Punta Ala (ndlr. épreuve au programme de la première saison des EWS en 2013).

La poussière était au rendez-vous des pilotes sur les sentiers chiliens.

Les pilotes se sont élancés dans l’ordre décroissant des numéros de plaques. Les meilleurs mondiaux, dont Nicolas Lau et Greg Callaghan, ont donc pris le départ en toute fin de matinée.

Très exigeants physiquement et techniquement, les tracés chiliens ont laissé très peu de place aux erreurs. Aux guidons de leurs Stereo C:68 Action Team, nos 2 pilotes réalisent un superbe Top 20, à moins de 3 minutes de la tête d’un classement général où les résultats sont de plus en plus serrés.

Nicolas Lau à l'attaque sur le deuxième jour de course.

18ème à l’issu du premier jour de course, Nicolas Lau effectue une belle remontée et se classe finalement 16ème. « Après 4 journées de ride intense (ndlr. 2 jours de reco + 2 jours de course), je prends une 16ème place au classement général. Une base solide pour la prochaine manche des Enduro World Series qui se déroulera le week-end prochain à San Carlos de Bariloche en Argentine. Merci à mon équipe pour rendre l'aventure un peu plus confortable chaque jours. » Nicolas Lau.

Bien parti avec une 14ème place après les 3 premières spéciales, Greg Callaghan commet quelques erreurs et se voit finalement reléguer à la 20ème place. « Un week-end en dent de scie pour moi. Je finis 20ème. Je me sentais bien sur le vélo, mais j’ai perdu trop de temps avec de petites erreurs. Ça aurait pu être mieux, mais ça aurait aussi pu être pire. Maintenant en route pour faire mieux… en Argentine ! » Greg Callaghan.

Rendez-vous les 2 et 3 avril prochain pour la deuxième manche des Enduro World Series qui se déroulera à San Carlos de Bariloche en Argentine.

La vidéo