Ils étaient plus de 130 participants (dont 15 féminines) venus des quatre coins du monde pour prendre le départ de la 3ème édition de la Trans-Savoie. Nicolas Lau et Gustav Wildhaber, les pilotes du Cube Action Team, étaient de cette folle aventure.

Partis dimanche 23 août de Val d’Isère, les pilotes ont parcouru plus de 300 kilomètres, entre la Vanoise et le massif du Mont-Blanc, avant de rejoindre 6 jours plus tard la commune de Saint-Gervais, nichée au pied du toit de l’Europe.

Les concurrents ont effectué la plupart des liaisons à la pédale, mais l’utilisation de télésièges, de télécabines et d’un train à crémaillère (tramway du Mont-Blanc) leur a cependant permis de s’économiser un peu sur les parties non-chronométrées.

Pour cette course au profil majoritairement descendant, même si le jour 3 et le jour 4 réservaient des dénivelés positifs supérieurs à 1 000 mètres, Nicolas et Gustav ont fait le choix du Cube Fritzz 180. Un vélo particulièrement adapté à ce type de terrains raides et cassants, parsemés de rochers et de racines.

Un choix qui s’est avéré payant dès le premier jour de course, puisque Nicolas s’impose sur 3 des 6 premières spéciales. Il prend par la même occasion la tête d’un classement général qui restera quasi inchangé jusqu’à l’arrivée finale.

Régulier tout au long de la course, Nicolas maintient et renforce chaque jour un peu plus son avance sur François Bailly-Maître et Jamie Nicoll.
Après 5 jours de compétition, Nicolas comptabilise un total de 15 spéciales remportées sur 25 et environ 3 minutes d’avance sur ses poursuivants. Victime d’une crevaison le jour 5, il préfère donc ne pas prendre de risques inutiles sur la sixième et dernière journée de course de la Tans-Savoie et mise tout sur ses qualités techniques pour rester au contact sans s’exposer.

François Bailly-Maître, deuxième depuis le début de la Trans-Savoie en profite et réalise le meilleur temps de cette sixième journée. Le doute tend donc à s’installer dans l’attente des résultats finaux… Son avance permettra-t-elle à Nicolas de conserver sa première place au général ?

Avec un temps de 4 h 24 min et 23 sec, Nicolas Lau remporte la Trans-Savoie, devant François Bailly-Maître (4:26:53) et Jamie Nicoll (4:30:59). Gustav termine à la sixième place en 4 heures 39 min et 26 sec.

Chez les femmes c’est Meggie Bichard qui s’impose en 5 h 36 min et 6 sec, devant Kerstin Kögler (5:55:20) et Monika Büchi (5:58:49).

Un grand bravo à tous les finishers de la Trans-Savoie qui ont réalisé un formidable exploit en arrivant au bout de l’une des courses d’enduro les plus dures au monde.

En remportant la Trans-Savoie, Nicolas Lau entre dans la légende des pilotes ayant remporté la même année trois courses d’aventure, soit plus de 18 jours de crouse réalisés en tête :

Andes-Pacifico (Chilie), du 11 au 16 février 2015
1. Nicolas Lau
2. Fabien Barel
3. Chris Johnston

Trans-Provence (France), du 22 au 26 juin 2015
1. Nicolas Lau
2. Chris Johnston
3. Jamis Nicoll

Trans-Savoie (France), du 23 au 28 août 2015
1. Nicolas Lau
2. François Bailly-Maître
3. Jamis Nicoll

Félicitations Nicolas pour cette saison exceptionnelle !