Pour la première fois de son histoire depuis sa création en 2004, les Crankworx réalisent cette année un doublé européen : Les Gets (France) du 14 au 18 juin et Innsbruck (Autriche) du 21 au 25 juin. Après une première année de rodage, la station haut-savoyarde semble avoir trouvé la formule gagnante pour contenter rideurs et spectateurs !

La station des Gets avait sorti ses plus beaux atouts pour accueillir les plus 500 participants et les milliers de spectateurs.

Cette étape française (entièrement gratuite pour le public), au cœur du magnifique domaine des Portes du Soleil, nous a donné l’occasion de suivre le pilote du Cube Gloabl Squad, Matt Walker, ainsi que les pilotes d’Addiction Downhill Team, Bryan Pfeiffer et Dylan Levesque, sur les pistes gêtoises.

Whipp off, Dual speed and style, Pump Track, Slopestyle... la majorité des épreuves se déroulaient cette année encore sur le Front de Neige des Gets.

Comme à son habitude, notre King of Crankworx Rotorua, Matt Walker, s’est une nouvelle fois aligné aux départs de la quasi-totalité des épreuves proposées ! Car si les Crankworx ont bien une spécificité, c’est celle de proposer en un seul et même endroit un aussi grand nombre de disciplines du VTT.

« Reco, entrainements, qualifications, courses… les journées sont plutôt denses quand tu es au départ de toutes les épreuves. Je commence à ressentir la fatigue, donc je pense que ce n’est clairement pas la meilleure stratégie pour espérer s’imposer… mais c’est tellement fun ! » Matt Walker

Mercredi : Whip-off

Le Whipp-Off a offert un spectacle d'ouverture qui a ravi l'ensemble de la foule !

Dès le mercredi soir, le Championnat d’Europe de Whipp-off disputé sur la piste de la Boule de Gomme a marqué l’ouverture des Crankworx Les Gets. Après une journée ensoleillée, les orages annoncés par Météo France ont contraint l’organisation à raccourcir l’épreuve pour la sécurité des rideurs. Et le show n’en fut que plus impressionnant, offrant au public 30 minutes de whipps non-stop !

Jeudi : Dual Speed and Style

Règlement : départ par vague de 2 pilotes sur un parcours descendant composé de virages relevés, de 2 bosses (ndlr. tricksables) et de whoops. La course se dispute en 2 manches. Les tricks effectués sur les 2 bosses permettent d’obtenir une note qui détermine un pourcentage de temps à déduire du chrono finale pour mettre sur un pied’égalité descendeurs et dirteurs.

Quand le style s’ajoute au chrono, arriver en bas de la piste le premier n’est plus suffisant. Descendeur émérite, Matt Walker a préféré faire l’impasse sur cette épreuve. Mais ce n’est que partie remise… Une vidéo tout juste publiée sur sa page Facebook laisserait présager une surprise pour les Crankworx Innsbruck !

Vendredi : Pump-track

Règlement : départ par vague de 2 pilotes sur une boucle composée de virages relevés et de whoops. Seul le terrain peut-être utilisé pour gagner de la vitesse. La chaîne des vélos est d’ailleurs retirée pour éviter que les pilotes ne pédalent pour s’avantager. La course se dispute en 2 manches, le meilleur temps l’emporte.

Alors qu’il participait encore aux entraînements de la Descente et de la AirDh quelques minutes avant la fin des qualifications du Pump Track, Matt a réussi à obtenir in extrémis sa place pour les finales.
Mais déjà bien entamé physiquement par 3 jours de compétition, la fatigue a rapidement eu raison de ses performances. Généralement redouté par ses adversaires sur cette épreuve qu’il affectionne, Matt a malheureusement cédé sa place dès les premières manches des finales.

Samedi : Descente

Bryan Pfeiffer et Dylan Levesque, les pilotes d'Addiction Downhill Team lors des trainings de la Descente.

La Descente des Crankworx avait tout d’une Descente de Coupe du Monde. Une ambiance de folie sur le bord de la piste et autour de la raquette d’arrivée, et surtout un plateau de stars de la discipline comme Troy Brosnan, Loris Vergier, Greg Minnaar, Fabien Barrel et même Peaty (ndlr . Steve Peat) au départ ! De quoi ravir les participants qui pour une fois ont eu la chance de se mesurer à leurs idoles !

La piste sèche, dure, longue et extrêmement rapide a obligé les pilotes à puiser dans leurs ressources pour venir à bout des 650 mètres de D-. A ce jeu là Dylan Levesque s’en sort plus que bien avec le 21ème temps. Matt Walker prend la 31ème place, suivi de près par Bryan Pfeiffer qui termine 35ème.

Dimanche : Air DH

Matt Walker prend son envole sur la plus belle double de la piste noire, Les Gets Airline !

Décidément infatigable, Matt Walker en avait encore suffisamment sous la pédale pour s’aligner sur cette nouvelle épreuve des Crankworx Les Gets. Des sauts, des racines, des virages relevées, des passages raides en sous-bois… la Air DH reprend les classiques d’une piste de Descente, mais en version XXL !

Après 2 manches (Rotorua en Nouvelle Zélande et Les Gets en France), Matt Walker occupe actuellement la 4ème place du classement général du King of Crankworx.

Matt Walker, Nicolas Lau, Greg Callaghan et Gusti Wildhaber disputent actuellement les Crankworx Innsbruck. Bonne chance !