Tout le gratin de l'enduro s’était donné rendez-vous sur les magnifiques pentes de Valberg-Guillaume (Alpes-Maritimes) ce week-end pour la seule étape française des Enduro World Series.

S’ils n’avaient jamais eu l’occasion de s’affronter sur une épreuve de Descente, les deux plus grands descendeurs de la planète (multiples Champions du Monde et Vainqueurs de Coupe du Monde de Descente), Nicolas Vouilloz et Sam Hill ont disputé un duel au sommet, laissant peu de place à leurs adversaires.

Malgré un rythme soutenu, nos 2 pilotes, Greg Callaghan et Nicolas Lau terminent respectivement le premier jour de course à la 4ème et 5ème place.

« La journée a commencé avec une chute en liaison qui ne m'a pas vraiment mis en confiance. Mais je pointe en 5ème place au général après ces 3 premières spéciales. Content avec ma 3ème place sur la Sp3 qui était pour moi la plus belle. » Nicolas Lau.

« Waheyyyy !!! Trop content de réaliser le meilleur temps ce matin. Si seulement toutes les spéciales avaient pu comporter des sections un peu trial ! Je termine 4ème. Hâte d’être demain ! » Greg Callagan.

Greg Callaghan, Cube Action Team, à l'attaque tout au long du week-end pour une place sur le podium.

Malheureusement le 2ème jour de course réserve quelques surprises à nos pilotes. Après s’être battu pour une place sur le podium tout au long des 7 spéciales, Greg chute lors de la dernière spéciale et perd toute chance de monter sur la boîte.

« Quel week-end dans les Alpes-Maritimes ! Un grand bravo aux organisateurs qui nous ont proposé quelques-unes des plus belles spéciales de la saison. Dommage que nous ne revenions pas à Valberg l’année prochaine. C’était du vrai Enduro ! Bon week-end pour moi. Content d’avoir bataillé pour la gagne tout au long du week-end. Une chute sur la spéciale 7 me fait malheureusement perdre tout chance de victoire. La course a été plus serrée que jamais ! Je me contenterai d’une victoire sur la spéciale 1 et de 2 Top3. » Greg Callaghan.

Avec 2 pilotes dans le Top10, le Cube Action Team parvient une nouvelle fois à se hisser sur le podium d'une manche des Enduro World Series.

Cette saison notre Cube Stereo 140 enchaîne les podiums sur les Enduro World Series.

Fort est de constater que Greg a raison : « La course a été plus serrée que jamais ». A leur création, la victoire sur les Enduro World Series revenait bien souvent au pilote le plus polyvalent, le plus régulier. Celui qui arrivait à conserver son rythme tout au long du week-end et qui évitait les chutes et les pièges des tracés. Mais comme Richie Rude avant lui, Sam Hill montre que ce temps est clairement révolu. Aujourd’hui pour remporter une manche des Enduro World Series, il faut attaquer, encore et toujours comme ont su le faire les pilotes du Cube Action Team, Greg Callaghan (vainqueur des Enduro World Series de Wicklow, Irlande) et Nicolas Lau (Médaille d’argent des Enduro World Series d’Aspen, USA) plus tôt cette saison. Bravo !

Rendez-vous à Finale Ligure (Italie) les 1 et 2 octobre prochains pour la 8ème et dernière manche des Enduro World Series de la saison. Full gaz.

Classement général homme

1. Sam Hill
2. Nicolas Vouilloz
3. Jesse Melamed
4. Florian Nicolai
5. Martin Maes
6. Gregory Callaghan, Cube Action Team
7. Richie Rude
8. Francois Bailly-Maitre
9. Nico Lau, Cube Action Team
10. Alexandre Cure
38. Gustav Wildhaber, Cube Action Team

Classement général femme

1. Cecile Ravanel
2. Isabeau Courdurier
3. Ines Thoma