La pluie ne s’arrête décidément plus de tomber sur les Enduro World Series. A tel point que l’épreuve a même été rebaptisée les Enduro Wet Series (wet = mouillé) par les pilotes. Et la manche française qui se déroulait le week-end dernier à Millau, pourtant située dans le sud de la France, n’a malheureusement pas dérogé à la règle.

Une répétition qui commence à se transformer en frustration pour l’ensemble des pilotes et des équipes, qui malgré la boue, le froid et l’humidité s’efforcent inlassablement de donner leur maximum tout au long de la course.

Après 5 spéciales déjà bien éprouvantes sur la première journée de course, une pluie torrentielle est venue s’abattre sur les concurrents qui attendaient de prendre le départ après la dernière ascension.
Des conditions climatiques que nous autres qualifieront de dantesques, mais qui ne semblent pourtant pas éprouver notre Champion Irlandais Greg Callaghan. Il s’est d’ailleurs très largement illustré dans des conditions similaires en début de saison en remportant la manche Portugaise à Madère et en terminant deuxième à Derby en Tasmanie.

« Wow, c’était un week-end génial ! Les Français savent comment mettre en place de vrais défis ! Je n’ai malheureusement jamais vraiment trouvé mon rythme et j’assure donc une dixième place. Habitué au Top30, j’arrive à apprécier comme il se doit le Top10. Je redescends à la 3ème place du général, mais tout peut encore se jouer, et j’ai une sérieuse avance sur le 4ème. Prochain rendez-vous, Aspen ! » Greg Callaghan

Il fallait aimer la boue sur cette manche française des Enduro World Series !

Greg était le seul représentant du Cube Action Team à Millau. Notre Champion Nicolas Lau était retourné auprès de sa belle qui devrait bientôt donner naissance à un « Lau » de 2 magnifiques petites filles. Et Gusti Wildhaber, blessé lors des Crankworx Innsbruck, était forfait.

Toute l'équipe Cube Bikes France était là pour soutenir Greg Callaghan.

Heureusement Greg Callaghan pouvait compter sur le soutien sans faille de notre équipe qui était présente à l’occasion de la 10ème édition des Natural Games.

Et il faut dire que Millau n’a pas fait de cadeau, et nombreux sont les pilotes qui n’ont pas pu s’aligner au départ du deuxième jour de course. La pluie incessante a fini par transformer les singles en torrent de boue, rendant les conditions de course vraiment difficile.

La priorité était de finir entier et de limiter la perte de temps.

Dans de telles conditions, il fallait assurer et ne surtout pas partir à la faute. Et c’est ce qu'à admirablement fait Greg Callaghan. Leader des Enduro World Series, il a cependant du se contenter d'une 10ème place, qui l'a relègué à la 3ème place du classement général. Mais avec encore 3 manches à disputer, la victoire finale est encore à portée de roues !

Classement de la 5ème manche des EnduroWorld Series, Millau

1. Adrien Dailly
2. Alex Cure 
3. Damien Oton 
10. Greg Callaghan, Cube Action Team