Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux spots à découvrir, de nouveaux challenges à relever, de ces sentiers qui nous rappellent pourquoi nous aimons tellement rider. Quand l’équipe de Dolomiti Paganella Bike nous a invité à les suivre sur leurs trails, nous n’avons donc pas mis longtemps à leur répondre !

Les années précédentes nous avions pris l’habitude de séjourner sur les bords du lac de Garde. Un petit coin de paradis, mais très (trop) fréquenté durant la saison estivale. Paganella semblait donc une alternative intéressante pour passer une bonne semaine avant la Mavic Trans-Provence (ndlr. remportées pour la quatrième fois par Nicolas Lau). A Paganella, la saison débute en mai et se termine en Septembre. Nous étions donc sûrs d’y trouver un maximum de pistes et sentiers déjà accessibles.

Daniel et Gusti, prêts à tester leurs nouveaux Cube Stereo 140 C:68 29'. © photo : Ronny Kiaulehn

Nous venions tout juste de prendre réception de nos nouveaux Stereo 140 29 C:68. Le spot semblait donc idéal pour y réaliser nos premiers réglages et pour nous habituer à ces grandes roues !
Toute l’équipe de Dolomiti Paganella Bike nous a réservé un super accueil. Et les locaux se sont empressés de nous faire découvrir les meilleurs spots aux alentours. Avec les Dolomites en toile de fond, nous avions donc tous les ingrédients pour passer une excellente semaine.

Au final, nous n’avons pas changé grand-chose sur nos vélos. J’ai enchaîné les descentes sur mon Stereo 160 650B, puis sur mon Stereo 29’’. Et au final, j’ai senti que le Stereo 29’’ était le vélo qu’il me fallait. Je l’adore ! Après quelques descentes, Nico et Gusti ont également trouvé leurs marques dessus. Après la pause déjeuner, nous avons choisi d’emmener nous nouveaux joujoux dans des terrains un peu plus sauvages ! Les locaux nous ont donc conduit sur les Bear Trails qui surplombent le bike park. Nous n’avons pas fait toute la descente, et pourtant nous avons avalé plus de 1000 mètres de dénivelé négatif !

Après une bonne nuit de sommeil, nous étions d’attaque pour notre deuxième jour à Paganella. Et l’équipe de Dolomiti Paganella Bike avait tout prévu. Heureusement, nous avons pu effectuer une grande partie de l’ascension en navette ! Le panorama offert au sommet était à couper le souffle. De là, nous avons gravis les derniers kilomètres à pieds, jusqu’à atteindre la descente qui nous ramènerait au pied de la Vallée. Les roches ici sont vraiment spéciales. On pourrait les rebaptiser « roche savon » ! Un moment d’inattention, et les choses peuvent vite basculer.

Les sentiers sauvages et les pistes du bike park sont accessibles via les mêmes remontées mécaniques. © photo : Ronny Kiaulehn

Forcément, Nico était dans son élément ! Plus c’est technique, plus il va vite ! Il a une aisance naturelle dans ce type de situation, et encore plus quand il s’agit d’un sentier que l’on découvre pour la toute première fois. Je n’ai rien pu faire d’autre que m’asseoir et l'admirer !

Nous avons profité du 3ème jour pour réaliser quelques photos. Nous avons passé un super moment tous ensemble aux sommets des montagnes, à profiter de la vue. Nous avons fini la journée par un long signle track qui nous a ramené à Malveno Lake.

Le 4ème jour nous avons uniquement utilisé les remontées mécaniques pour accéder aux meilleurs spots de la station. Et même si la météo était plutôt humide, cela n’a en rien gâché notre plaisir. C’était vraiment top de pouvoir rejoindre différents sommets et différentes pistes à l’aide des mêmes remontées. Nous avions le sentiment d’être seul au monde. D’avoir la montagne rien que pour nous… même si au final nous n’étions pas les seuls à profiter de la beauté du lieu !

Jour après jour, nous étions tous de plus en plus en confiance sur nos Stereo 29’’. Un peu trop d’ailleurs ! Survolté comme à son habitude, Gusti s’est sorti sur un virage relevé et a fini sur un lit de rochers… dont il est, on ne se sait toujours pas comment, ressorti sans aucune égratignure !

Gusti, peut-être un peut trop confiant, se laisse distraire par la magnifique vue offerte sur le lac de Malveno. © photo : Ronny Kiaulehn

Nous avons fini la journée un peu plus tôt pour pouvoir profiter de l’eau transparente du lac et du mini golf ! Et comme tout bon italien, la soirée s’est organisée autour d’une pizza !

Notre semaine à Paganella s’est achevée presque aussi vite qu’elle avait commencé. Mais c’est sûr, nous reviendrons ! Paganella offre de belles perspectives de ride et qui plus est accessibles à une période où beaucoup de massifs sont encore impraticables. Un grand merci à toute l’équipe de Dolomiti Paganella Bike pour leur attention et leur bonne humeur.