Au terme de 6 jours de courses, 24 spéciales, 271 km et après avoir cumulé plus de 9 177 mètres de dénivelé positif et 18 000 mètres de dénivelé négatif, notre pilote Nicolas Lau s’est une nouvelle fois imposé sur la prestigieuse, mais éprouvante Mavic Trans-Provence.

D’Embrun (Hautes-Alpes) à Menton (Alpes-Maritimes), Nicolas Lau a dominé l’épreuve de bout en bout, malgré la présence de quelques-uns des meilleurs enduristes du monde dont François Bailly-Maître, avec qui il a longtemps été au coude à coude et Yoan Barelli.

Après un premier bivouac sous la pluie, les pilotes ont croisé la neige au passage du premier col ! © Photo : Duncan Philpott

Avec 3 victoires d’étape au compteur, Nicolas semble d’ailleurs avoir rapidement trouvé ses marques sur son nouveau Stereo 140 C:68 29’’ qu’il utilisait pour la première fois en compétition… et il pourrait bien à nouveau reproduire ce choix lors de la prochaine manche des Enduro World Series :

« Sur cette course, je teste le Cube Stereo 140 C:68 29. J’ai 140mm de débattement à l’arrière et une Fox 36 de 160mm devant. Le vélo est vraiment super dynamique, il est ludique, mais il continue à encaisser. Je me demande si ce n’est pas le vélo que je vais rouler à La Thuile pour la prochaine EWS. »

Pour la première fois en 5 participations, Nicolas prenait cette année le départ aux côtés de ses coéquipiers du Cube Action Team, Greg Callaghan et Gusti Wildhaber. Il pouvait également compter sur tout le soutien de son Team Manager, Claus Wachsmann, qui participait également à la compétition et sur les compétences de Jan Wittmaack, le mécano du Cube Action Team.

Jan, le mécano du team, effectue les derniers ajustements avant le départ.

Un appui supplémentaire bénéfique pour le jeune alsacien, car la Trans-Provence est avant tout une épreuve d’endurance, longue et difficile, qui nécessite d’être bien gérée. Jour après jour la fatigue s’installe et il devient alors très dur de conserver toute sa lucidité. Il était donc primordial pour notre Champion de rouler l’esprit tranquille, pour pouvoir se consacrer à 100 % à la compétition.

Et si l’expérience est un avantage incontestable sur ce genre d’épreuve, elle peut également avoir ses inconvénients. Mais Nicolas Lau a su composer avec :

« Je n’en suis pas à ma première participation sur la Trans-Provence et je ne suis pas convaincu que cela soit toujours un avantage. On roule à l’aveugle sur tous les tracés. Quand on ne connaît pas les traces, on rentre dedans sans se poser de question. Cette année, j’ai retrouvé des spéciales que je connaissais déjà et je me souvenais de certains passages et points chauds. Au final, j’étais toujours un peu sur la réserve à les attendre et à tenter de me souvenir. L’année où j’ai roulé avec Jey Clementz, Fabien Barel et Nico Vouilloz, je ne connaissais pas du tout et c’était un avantage. »

Avec cette 4ème victoire, Nicolas Lau devient le pilote le plus titré sur cette épreuve ! Un succès d’autant plus remarquable que ses coéquipiers du Cube Action Team complètent le Top 10 à l’occasion de leur première participation. Gusti Wildhaber, très à l’aise pour avaler les 9 000 mètres de dénivelé positif monte sur le podium en prenant une superbe 3ème place, alors que Greg Callaghan longtemps 7ème, conclut les 6 jours de course à la 9ème place. Félicitations !

Nicolas Lau et Gusti Wildhaber ont cubé le podium de cette édition 2016 de la Mavic Trans-Provence. Félicitations !

Classement général

Classement à l'issue du jour 5. En attente du classement final.

  • 1.

  • Nicolas Lau

  • France

  • 02:34:26

  • 2.

  • François Bailly-Maître

  • France

  • 02:35:05

  • 3.

  • Gusti Wildhaber

  • Suisse

  • 02:37:06

  • 4.

  • Yoann Barelli

  • France

  • 02:37:23

  • 5.

  • Marco Osborne

  • États-Unis

  • 02:37:41

  • 6.

  • Matti Lehikoinen

  • Finlande

  • 02:40:15

  • 7.

  • Jamie Nicoll

  • Nouvelle-Zélande

  • 02:42:39

  • 8.

  • Ludo May

  • Suisse

  • 02:43:43

  • 9.

  • Greg Callaghan

  • Irlande

  • 02:45:22

  • 10.

  • James Stock

  • Grande-Bretagne

  • 02:47:02