Comme lors de l’édition 2017, les coureurs de la Wanty-Groupe Gobert ont cette année encore décidé de saisir toutes les occasions de rouler vers la victoire au guidon de leurs Cube Litening C:68.

Étape 1 : Noirmoutier-en-l'Île > Fontenay-le-Comte

A peine le départ de la première étape du Tour de France 2018 donné sur l’île de Noirmoutier, notre français Yoann Offredo s’est glissé dans l’échappée. Accompagné de Jérôme Cousin et de Kevin Ledanois, les 3 hommes ont résisté près de 190 km au peloton avant d’être repris à moins d’une dizaine de kilomètre de la ligne d’arrivée de Fontenay-le-Comte.

Yoann Offredo, élu coureur le plus combatif au guidon de son Cube Litening C:68.

Yoann Offredo devra toutefois se contenter du Prix Antargaz de la Combativité. Son 2ème sur l’épreuve du Tour de France. Son coéquipier Timothy Dupont termine 12ème du sprint pour la victoire d’étape.

« J’étais vraiment impatient que le Tour commence. Je ne suis ici que depuis trois jours, mais j’avais l’impression d’attendre depuis une semaine. Ce matin, Thomas Voeckler m’avait prévenu que la route était parsemée d’aménagements urbains et qu’il y avait pas mal de vent. Je n’avais pas prévu de prendre l’échappée, mais on ne sait jamais ce qui peut se passer au peloton. Puis je n’aime pas rester dans le peloton. S’échapper, c’est dans la nature de l’homme. Le prix de la combativité, c’est un peu le prix des perdants. Mais j’en ai vraiment profité, en particulier des sourires d’enfants tout au long de la route. C’était ma vraie récompense, c’était génial. » Yoann Offredo