La 10ème étape de la Grand Boucle était (enfin) l’occasion pour les grimpeurs de s’exprimer. Après une première partie de Tour de France rapide et nerveuse, le transfert vers Annecy marquait le début de la montagne.

Étape 10 : Annecy – le Grand-Bornand

Le début de course sur les bords du Lac d’Annecy est rapide, mais la première ascension permet à la bonne échappée de se dessiner dès le col de Bluffy (kilomètre 19).

Composée d’une vingtaine de coureurs, dont le maillot jaune Greg Van Avermaet et des hommes de la Wanty-Groupe Gobert, Guillaume Martin et Thomas Degand, le groupe enchaîne les 3 premières difficultés du jour en tête : Col de la Croix Fry, Plateau des Glières et Col de Romme.
Seuls Peter Sagan, Lukas Postlberger et Jack Bauer ne parviennent pas à garder le rythme.

« Cette année, j’avais envie de me montrer en échappée dans les belles étapes de montagne, qui me conviennent mieux. Dès le départ, je me suis positionné à l’avant et j’ai accompagné. Nous avons été repris, mais grâce aux reconnaissances, je savais que la côte de 4e catégorie pourrait être décisive. J’ai réattaqué au pied, et nous sommes sortis à 20. Dans la Croix Fry, le groupe a cassé et un écart s’est creusé. J’ai encore pu rentrer et aider Guillaume au mieux. Dans la vallée, j’ai encore été chercher des bidons puis je me suis écarté au pied du Col de Romme.

J’ai ensuite fini l’étape calmement. Non pas en pensant à l’étape de demain, mais à celle de jeudi. On aura droit à 5000 mètres de dénivelé, et de belles chances qu’une échappée parte dès le départ. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’avant aujourd’hui, avec tout ce public le long des routes. C’est bon pour le moral, donc j’ai envie de recommencer. »
Thomas Degand

Thomas Degand au guidon de son Cube Litening C:68.

Au pied du Col de Romme (première catégorie), l’estonien Rein Taaramae attaque et fait exploser le groupe. Thomas Degand décroche et Guillaume Martin s’accroche tant bien que mal. Julian Alaphilippe le rattrape juste avant le sommet, enchaine une superbe descente et attaque seul en tête le Col de la Colombière, dernière ascension du jour.
Il ne sera plus rejoint et s’impose en solitaire au Grand Bornand. 

« Il fallait que j’anticipe, sans quoi j’aurais terminé à 10 minutes. C’est frustrant de ne pas avoir les jambes. Quand je me retrouve dans une échappée comme ça, je dois pouvoir prétendre au podium voire à la victoire d’étape. Ici, j’ai dû me bagarrer avec mon vélo. J’ai connu une journée pénible. J’espère que ça ira mieux, car je n’ai vraiment pas rigolé. L’explication vient peut-être de ma chute sur l’étape des pavés, car j’avais la cage thoracique bloquée. Maintenant, je veux voir comment mes sensations évoluent jour après jour. »
Guillaume Martin

Guillaume Martin franchi la ligne d’arrivée dans le groupe de poursuivant et remonte ainsi à la 29ème place du Classement Général provisoire. L’ensemble des coureurs de Wanty-Groupe Gobert rallie l’arrivée dans les délais.

Classement étape 10 :
1. Julian Alaphilippe
2. Ion Izagirre + 1:34
3. Rein Taaramae + 1:40
23. Guillaume Martin + 3:28
56. Thomas Degand + 17:42
61. Andrea Pasqualon + 18;52
63. Marco Minnaard
86. Yoann Offredo + 22:36
105. Dion Smith + 25:03
156. Guillaume Van Keirsbulck + 34:02
158. Timothy Dupont

Classement Général provisoire :
1. Greg Van Avermaet
2. Geraint Thomas + 2:22
3. Alejandro Valverde + 3:10
29. Guillaume Martin + 12:53
64. Andrea Pasqualon + 37:46
66. Marco Minnaard + 38:25
69. Thomas Degand + 40:19
98. Yoann Offredo + 50:29
109. Dion Smith + 53:54
140. Timothy Dupont + 1:07:08
149. Guillaume Van Keirsbulck + 1:11:19