La première étape pyrénéenne de cette 105ème édition du Tour de France a réservé bien des surprises et la première dès le kilomètre 29 où des manifestants bloquaient la route. Dissipés à coup de gaz lacrymogènes plusieurs coureurs ont nécessité des soins avant de pouvoir reprendre la course.

Étape 16 : Carcassonne – Bagnères-de-Luchon

Un nouveau départ est donné au kilomètre 33, et Andrea Pasqualon en profite pour tenter sa chance. Avec près de 110 kilomètres à parcourir avant d’arriver au pied du premier col, l’opération aurait pu être intéressante... Le peloton ne l’a cependant pas laissé filer.

Il faut attendre les 2 heures de course pour voir un groupe d’une quarantaine de coureurs, principalement des grimpeurs, se détacher à l’avant de la course. Parmi eux notamment, Julian Alaphilippe, le futur vainqueur de l’étape, Warren Barguil, Tejay Van Garderen, Philippe Gilbert, Adam Yates, Bauke Mollema et Marco Minnaard, notre coureur de la Wanty-Groupe Gobert.

Guillaume Martin, et Pierre Roger Latour, décidemment inséparables, tant dans le classement que sur la route, les rejoignent quelques kilomètres plus tard.

« On se chamaille en toute amitié avec Pierre Latour, mais sans le faire exprès. Nous avons tous les deux le même niveau, et on s’allie un peu pour repousser Bernal qui nous est supérieur en montagne. Aujourd’hui, j’ai attaqué puis il est venu me chercher car c’est un peu la guerre. Pour le moment, aucun n’est capable de lâcher l’autre, ça se jouera à un jour sans. Celle de demain est particulièrement piégeuse. »
Guillaume Martin

3 difficultés étaient au programme de la 16ème étape du Tour de France 2018.

A l’issue des 2 premiers cols du jour (ndlr. Col de Portet d’Aspet et Col de Menté) un groupe de 17 hommes, dont toujours notre grimpeur Guillaume Martin, se présente au pied de l’ultime ascension vers le Col du Portillon.

A 3 kilomètres du sommet, Adam Yates attaque et comptabilise rapidement 15’’ d’avance sur ses poursuivants. Une chute dans la descente vers Bagnères-de-Luchon vient malheureusement le priver de la victoire finale, qui revient donc au porteur du maillot à pois, Julian Alaphilippe.

« J’ai connu une bonne journée qui m’a permis de me rapprocher au classement général. J’avais de meilleures sensations, qui ne sont cependant pas exceptionnelles. Il me manque un ou deux pourcents pour pouvoir jouer la victoire jusqu’au bout. Mais c’est plutôt encourageant par rapport à des coureurs qui ne jouent pas le général. Je reste concentré chaque jour, et je le paie à la fin. »
Guillaume Martin

Classement Étape 16 :
1. Julian Alaphilippe
2. Gorka Izaguierre + 0:15
3. Adam Yates
12. Guillaume Martin + 1:20
54. Thomas Degand + 14:05
60. Marco Minnaard
98. Andrea Pasqualon + 30:47
101. Timothy Dupont
102. Guillaume Van Keirsbulck
105. Yoann Offredo
128. Dion Smith

Classement Général provisoire :
1. Geraint Thomas
2. Chris Froome + 1:39
3. Tom Dumoulin + 1:50
15. Guillaume Martin + 12:23