Dernière étape alpestre, la 12ème étape du Tour de France a conduit les 161 coureurs encore en course de Bourg-Saint-Maurice à l’Alpe d’Huez. Au programme, 175,5 kilomètres et 3 cols (Col de la Madeleine, Col de la Croix de Fer et Alpe d’Huez), avec une arrivée mythique au sommet de l’Alpe d’Huez.

Étape 12 : Bourg-Saint-Maurice – Alpe d’Huez

Le départ de Bourg-Saint-Maurice est très rapide. Les 30 premiers kilomètres sont avalés à près de 60km/h de moyenne. Il faut attendre les premières pentes du Col de la Madeleine pour voir une vingtaine de coureurs s’échapper, dont Marco Minnaard.

« Aujourd’hui, je n’étais pas dans l’échappée car j’ai connu deux belles journées à l’avant donc j’ai préféré me contenter de suivre les favoris ce qui n’était pas une mince affaire. Je suis content d’arriver au bout de ces trois étapes alpestres, place à la récupération ! Mes sensations sont meilleures que lors des derniers jours, c’est à la fois positif et frustrant, car avec mes jambes du jour, j’aurais pu faire mieux lorsque je me trouvais en échappée. Mais le plus agréable, c’est de constater que les sensations reviennent. »
Guillaume Martin

Seul représentant de la Wanty-Groupe Gobert dans l'échappée, Marco Minnaard se fait malheureusement distancer dans les lacets de Montvernier, à 92,5 kilomètres de l’arrivée, juste avant le pied du Col de la Croix de Fer.

Guillaume Van Keirsbulck et son Cube Litening C:68, dans la roue du maillot à pois Julian Alaphilippe.

Plus longue ascension de cette 105ème édition du Tour de France, le Col de la Croix de Fer (29 km à 5,2%, 2067m d’altitude) permet à Steven Kruijswijk de partir seul en tête.
Maillot jaune virtuel, Steven Kruijswijk compte jusqu’à 6’13’’ d’avance sur le groupe des favoris, constitué d’une vingtaine d’hommes, dont notre français Guillaume Martin.

Le public était une nouvelle fois au rendez-vous dans le grimpée de l'Alpe d'Huez.

Guillaume Martin ne parvient pas à garder le rythme imposé par les coureurs de la Sky et se fait peu à peu distancer dans les virages de l’Alpe d’Huez, qu’il gravit en compagnie de son ami et rival pour le Maillot Blanc, Pierre Latour.

« Nous sommes tous arrivés bien cramés au pied de l’Alpe d’Huez sauf peut-être quelques individualités. Au pied, il fallait s’accrocher et rejoindre le sommet comme on pouvait. Ensuite, j’ai fait la montée avec Pierre Latour. On se connaissait bien, et nous étions tous les deux en difficultés. Donc malgré la rivalité, nous nous sommes soutenus ! Il y a un mois, nous étions en reconnaissance et nous avions croisé AG2R au pied. J’avais fait la montée de l’Alpe avec Pierre Latour, c’est plutôt amusant de se retrouver ici. D’ailleurs, je ne sais pas quand on a fait le meilleur temps d’ascension ! »
Guillaume Martin

Guillaume Martin franchit la ligne d'arrivée à la 18ème place et remonte à la 17ème place de classement général provisoire, toujours au coude à coude avec Pierre Latour pour le Maillot Blanc du meilleur jeune.

Classement Étape 12 :
1. Geraint Thomas
2. Tom Dumoulin + 0:02
3. Romain Bardet + 0:03
18. Guillaume Martin + 4:40
58. Thomas Degand + 27:05
64. Marco Minnaard + 27:52
69. Dion Smith + 28:54
88. Guillaume Van Keirsbulck
99. Yoann Offredo
127. Andrea Pasqualon + 32:54
144. Timothy Dupont + 35:35

Classement Général provisoire :
1. Geraint Thomas
2. Chris Froome + 1:39
3. Tom Dumoulin + 1:50
17. Guillaume Martin + 18:39
61. Marco Minnaard + 1:21:40
70. Thomas Degand + 1:27:45
76. Andrea Pasqualon + 1:31:01
91. Yoann Offredo + 1:39:44
105. Dion Smith + 1:46:53
133. Guillaume Van Keirsbulck + 2:05:36
137. Timothy Dupont + 2:08:06

Classement des jeunes :
1. Pierre Latour
2. Guillaume Martin + 1:58
3. Egan Bernal + 4:41