Le Grand Prix de Putte-Kapellen se disputait ce week-end à la frontière entre Belgique et Pays-Bas. Les coureurs de la Wanty-Groupe Gobert ont profité de cette épreuve longue de 165 km, pour faire une course parfaite.

Et bien que repris à 3 tours de l’arrivée, Danilo Napolitano à longtemps animé la course dans le groupe de tête qui comptait 7 coureurs.

Dans l’avant dernier tour, une chute massive permet à une trentaine de coureurs de prendre le large. Jérôme Baugnies et Boris Dron tentent successivement leurs chances, mais c’est finalement Roy Jans qui met tout le monde d’accord au terme d’un sprint exceptionnel sur l’Ertbrandstraat.

« J'étais dans la roue d'un coureur de Wallonie-Bruxelles. J'ai senti qu'il ralentissait alors j'ai changé de position. J'ai lancé mon sprint, je pense à 200-250 mètres. Je savais que j'avais des bonnes jambes pour tenir et cela a marché. » Roy Jans

Déjà détenteur de 8 Top5 cette saison sur le circuit UCI World Tour, Roy Jans avait enchaîné les belles performances sur cette fin de saison (2ème du Tour de Munster).

« Quel soulagement ! Je suis évidemment ravi de conclure cette saison sur une note positive. C'est une victoire qui s'est fait désirer Je suis content d'offir ce cadeau d'adieu à l'équipe Wanty-Groupe Gobert car l'an prochain, j'évoluerai dans une autre équipe. » Roy Jans