Ce samedi 5 août se disputait la 3ème édition de la Brussels Cycling Classic. Créée en 1893 par les journalistes Lucensky et Minart de la Bicyclette, cette course cycliste a connu de nombreuses modifications au fil du temps. Longtemps considérée comme la revanche du Paris-Roubaix, cette classique s’est ensuite disputée au mois de septembre entre Soissons et Bruxelles avant de fusionner avec le Grand Prix Eddy Merckx en 2005. C’est finalement suite à une décision de l’UCI de réduire sa distance à 200 kilomètres pour éviter le dopage que la Brussels Cycling Classic voit le jour en septembre 2013.

L’équipe Wanty-Group Gobert composée de Bjorn Leukemans, Frederik Backaert, Roy Jans, Marco Marcato, Kévin Van Melsen, Frederik Veuchelen, Enrico Gasparotto et Danilo Napolitano, s’est rapidement mis en évidence sur les routes belges, plaçant des hommes dans chacune des échappées du jour.

C’est d’abord Kévin Van Melsen qui s’illustre, avant de se faire reprendre et de laisser sa place à Frederik Backaert. Longtemps seul en tête, ce dernier est ensuite rejoint par Daan Myngheer. Les deux hommes n’arrivent pas à creuser l’écart sur un peloton dirigé par les équipes de sprinteurs. Ils sont malheureusement repris à seulement dix kilomètres de l’arrivée.

A ce jeu Boonen est donné favori. Ses équipiers l’emmènent dans un fauteuil dans la dernière ligne droite, mais l’ancien Champion du Monde lance son sprint trop tôt. Une aubaine pour Dylan Groenewegen et Roy Jans qui en profitent pour se disputer la victoire.

C’est finalement le Néerlandais Dylan Groenewegen qui l’emporte, devançant d’extrême justesse Roy Jans.