Créé en 1964, le Grand Prix Pino Cerami a vu passer les plus grands : Eddy Merckx, Bernard Hinault… et plus récemment en 2012, Gaëtan Bille, le coureur de la formation Wanty-Groupe Gober !

Pas moins de 160 coureurs internationaux étaient présents sur la ligne de départ pour disputer la 50ème édition de l’épreuve.

Longue de 199,9 km, mais sans difficulté majeure, la course s’est jouée dans les derniers kilomètres. Un groupe d’une trentaine de coureurs, dont Jérôme Baugnies, s’extrait de peloton et creuse l’écart.
Jelle Wallays attend finalement le dernier tour pour placer son attaque et part en solitaire. Jérôme et Christopher Latham se lancent alors à sa poursuite. Jérôme revient progressivement sur Jelle Wallays, mais ce dernier parvient néanmoins à conserver une mince avance et s’impose.

« Quand Jelle Wallays est sorti, je pensais que plusieurs coureurs allaient être en mesure de résorber l'écart mais finalement personne n'avait encore suffisamment de réserves pour boucher le trou. J'ai décidé de sortir du peloton. J'étais avec le coureur de Team Wiggins. Nous nous sommes rapprochés mais les derniers kilomètres étaient en descente. Donc, c'était difficile de revenir sur lui. Je n'échoue pas loin, mais Jelle Wallays est un coureur redoutable une fois qu'il a réussi à creuser l'écart, il lâche difficilement le morceau. » Jérôme Baugnies.

Classement général

1. Jelle Wallays
2. Jérôme Baugnies, Wanty-Groupe Gobert
3. Christopher Latham
10. Dimitri Claeys, Wanty-Groupe Gobert
82. Enrico Gasparotto, Wanty-Groupe Gobert
86. Roy Jans, Wanty-Groupe Gobert
115. Tom Devriendt, Wanty-Groupe Gobert
122. Kevin Van Melsen, Wanty-Groupe Gobert