La dernière course des classiques ardennaises se déroulait le week-end dernier entre Liège et Bastogne, en Belgique. La « Doyenne » (ndlr. plus ancienne course cycliste encore disputée), comme elle est surnommée dans le peloton, et ses 260 kilomètres ont une nouvelle fois permis aux coureurs de la formation Wanty-Groupe Gobert de se mettre en avant.

« Quand nous sommes partis en échappée, j’espérais que la journée soit longue. Avec neuf bons coureurs, nous n’avons malheureusement jamais bénéficié d’un gros avantage. Je pensais alors compliqué de résister jusqu’à la Redoute. Dans les bosses, j’imposais mon tempo ce qui a permis d’écrémer le groupe. » Jérôme Baugnies

Dès les premiers kilomètres, Jérôme Baugnies s’est glissé dans le groupe d’échappée. D’abord à neuf, le groupe n’a cessé de diminuer au fil des côtes, jusqu’à l’accélération décisive de Jérôme dans les pentes de la Redoute.

« C’était génial de pouvoir franchir la Redoute en tête. Avec mon nom à consonance wallonne, et un maillot de Wanty-Groupe Gobert, j’ai été très fort encouragé. La portion suivant la Redoute était vent pleine-face, plutôt défavorable. Même quand j’étais lâché, tout le monde continuait à crier mon nom. » Jérôme Baugnies

Seul en tête, il a poursuivi son effort solitaire jusqu’au pied de la Roche-aux-Faucons, avant de se faire reprendre pour le peloton, et le groupe de poursuite composé notamment de Gilbert, Kwiatkowski et Nibali, à seulement quelques kilomètres de l'arrivée.

Avec 230 kilomètres d’échappée, la Wanty-Groupe Gobert referme les classiques sur une notre positive.

Classement : Liège-Bastogne-Liège

1. Bob Jungels
2. Michael Woods
3. Romain Bardet
33. Guillaume Martin, Wanty-Groupe Gobert
38. Xandro Meurisse, Wanty-Groupe Gobert
83. Jerome Baugnies, Wanty-Groupe Gobert
93. Thomas Degand, Wanty-Groupe Gobert
112. Marco Minnaard, Wanty-Groupe Gobert
115. Fabien Doubey, Wanty-Groupe Gobert
132. Dion Smith, Wanty-Groupe Gobert