L’Enfer du Nord s’est abattu sur la Wanty-Groupe Gobert

Aux avant-postes de l’épreuve cycliste Paris-Roubaix durant près de 180 kilomètres, Frederik Backaert termine à la 22ème place malgré deux chutes dans les derniers secteurs pavés.

Paris-Roubaix est la plus ancienne course cycliste sur route (1896). Surnommée l’Enfer du Nord, ou encore la Dure des Dures, en raison de ses 52,8 kilomètres de pavés (27 secteurs) et de sa longueur de 257,5 kilomètres, cette 114ème édition a tenu toutes ses promesses et réservée leur quota de chutes aux 198 coureurs présents.

Échappé dès les premiers tours de roue avec 5 autres coureurs, Robin Stenuit se fait malheureusement reprendre dès le kilomètre 19.

Décidément prêt à en découdre avec les pavés, une nouvelle offensive se produit au kilomètre 30. 24 coureurs prennent le large, mais se font reprendre une trentaine de kilomètres plus tard.

Il faut attendre le kilomètre 75 pour que la bonne échappée du jour se forme. Composée de 16 coureurs, dont Frederik Bakaert, le groupe compte jusqu’à 3’50’’ d’avance sur le peloton.

Frederick Backaert, Wanty-Groupe Gobert, parvient à saisir la bonne échappée. © photo Kramon

Derrière, une chute avant la mythique Trouée d’Arenberg (secteur 18) scinde le peloton en deux. Marco Macato fait partie du premier groupe et se retrouve avec les grands favoris, Peter Sagan et Fabian Cancellara.

A l’avant, la chute de Tom Van Asbroeck peu après Beuvry-la-Forêt (secteur 13) met Frederik Backaert à terre. Il se fait reprendre par le groupe Sagan, Cancellara et Marcato.

Quelques kilomètres plus loin, à Mons-en-Pévèle (secteur 10), Cancellara tombe et entraine dans sa roue Frederik Backaert et Marco Marcato. C’est la chute de trop pour les 2 coureurs de la Wanty qui perdent alors toute chance de victoire.

Victime d'une chute, Frederick Backaert termine à la 22ème place du classement général de Parix-Roubaix.

« Sans cette chute, Marco Marcato aurait certainement terminé l'épreuve avec le groupe Sagan. » Hilaire Van Der Schueren, Directeur Sportif.

Légèrement blessés, Frederik Backaert termine à la 22ème place et Marco Marcato à la 32ème. En 2015, Wanty-Groupe Gobert avait réussi à placer 4 coureurs dans le Top 30 de Parix-Roubaix.

« C'est naturellement dommage de ne pas avoir atteint le top 20, mais je suis globalement satisfait de ma course. » Frederik Backaert.

« Je suis content de mes garçons. Ils ont été gênés par les différents évènements de la journée. Sinon, le résultat aurait pu être meilleur. » Hilaire Van Der Schueren, Directeur Sportif.

Classement général

1. Mathew Hayman
2. Tom Boonen
3. Ian Stannard
22. Frederik Backaert, Wanty-Groupe Gobert
32. Marco Marcato, Wanty-Groupe Gobert
47. Bjorn Thurau, Wanty-Groupe Gobert
57. Kenny Dehaes, Wanty-Groupe Gobert
79. Dimitri Claeys, Wanty-Groupe Gobert
90. Roy Jans, Wanty-Groupe Gobert
91. Robin Stenuit, Wanty-Groupe Gobert
DNF : Tom Devriendt


Partager cette actu

Notre actu

Il y a 6 mois

Vous souhaitez tester votre futur vélo Cube avant de l’acheter ? Alors rendez-vous tout au long de l’année sur les grands événements Route et VTT français pour découvrir et tester les vélos de la gamme Cube 2019. 

Il y a 8 mois

La formation Wanty-Gobert Cycling Team décroche sa 3ème invitation consécutive pour la Grande Boucle. Les coureurs parcourront les 3460 km de l’épreuve du Tour de France aux guidons des Cube Litening C:68 Disc.

Il y a 9 mois

Le Downhill Challenge de Medellin entre dans le Guinness World Record comme la course d’Urban Donwhill la plus longue du monde. 2274,48 mètres dévalés en moins de 4 minutes par Remy Métailler et son CUBE Stereo 150.

Il y a 9 mois

En 2019, le club de DN1 du CC Etupes intègre le réseau de formation et de détection de talents de la formation Wanty-Gobert. L’ensemble des coureurs seront équipés de vélos CUBE Litening C:68.

Il y a 10 mois

Quand le moindre watt compte, c’est là que notre CUBE Aerium C:68 fait la différence. Suivez Florian Angert dans sa quête de vitesse dans le prestigieux GST Wind Tunnel d’Immenstaad en Allemagne.

Il y a 12 mois

Avec ses mensurations qui font rêver, notre CUBE Stereo 140 HPC TM pourrait semer le doute chez plus d’un enduriste. Équipé pour se gaver dans les descentes les plus techniques et les plus exigeantes, notre CUBE Stereo 140 HPC TM n’en oublie pas pour autant de grimper avec la même aisance. Alors,...