"Ces courses sont d'un très haut niveau avec beaucoup d'équipes World Tour. Le climat dans le Golfe est bon en Février. Le Tour du Qatar est caractérisé par beaucoup de vent et une vitesse élevée. A Oman, il y a beaucoup de dénivelé. Deux semaines de course intenses nous attendent. Après les étapes, tu peux toujours effectuer quelques kilomètres d'entrainement supplémentaires à cause du bon temps. Qatar et Oman sont des courses qui peuvent clairement servir à peaufiner la forme pour les classiques du printemps!"

C'est la première fois que l'équipe de Jean-François Bourlart est invité pour ces courses dans les pays du Golfe. "C'est une étape en avant pour l'équipe qui entame sa sixième année au niveau pro-continental. ASO est une grosse organisation et il nous récompense pour notre manière offensive et attractive de courir", déclare le directeur sportif, Hilaire Van Der Schueren.