L’Internationale Wielertrofee Jong Maar Moedig (ITW) se disputait ce mercredi sur les routes flamandes. 110 kilomètres de course et pas moins de 25 côtes, dont les mythiques murs de Grammont et de Bosberg étaient au programme de l’épreuve. Un profil idéal pour les attaques !

« C'est une épreuve difficile car cela démarre fort dès le début avec les nombreuses difficultés. Cela rend la course difficile à contrôler tactiquement. » Jérôme Baugnies.

21 coureurs, dont Mark McNally, Dimitri Claeys et Jérôme Baugnies, les trois coureurs de la Wanty, ne tardent d'ailleurs pas à se dégager du peloton.

Jérôme Baugnies place sont attaque dans l’ultime difficulté de la journée à 15 kilomètres de l’arrivée. Il distance rapidement ses compagnons d’échappée et ne sera plus rejoint. Il signe ainsi sa deuxième victoire de la saison et la sixième victoire de la Wanty-Groupe Gobert. Son coéquipier Dimitri Claeys prend la seconde place. Une très belle opération pour l’équipe.

« Nous avons vraiment fait une superbe course d'équipe. Je suis content de m'imposer après un championnat de Belgique décevant. J'essayais de gagner cette course depuis des années ! J'évolue pratiquement à domicile car j'habite à dix kilomètres. Maintenant, c'est fait. Il y avait beaucoup de supporters sur le bord de la route. C'était très agréable.» Jérôme Baugnies.

« Après le résultat décevant de dimanche sur le Championnat de Belgique, nous devions apporter une réaction à nos supporters. Aujourd'hui, c'était parfait. Tout le monde a parfaitement exécuté sa tâche. Baptiste Planckaert était certainement dangereux pour le sprint. Mark McNally est tout le temps resté dans sa roue. Nous avons vraiment dominé la course. » Hilaire Van der Schueren.