Notre grimpeur français, Guillaume Martin, prolonge son contrat d'un an au sein de la formation de Jean-François Bourlart. Après une saison 2016 particulièrement remarquée, notamment sur le Critérium du Dauphiné et sur le Tour d’Autriche (2ème du classement général), le jeune français « qui monte » a fait le choix de la raison.

« Certaines équipes avaient un œil pour moi mais je n'ai jamais cherché à pousser les contacts. Chez Wanty-Groupe Gobert, je m'inscris dans un projet à moyen terme qui correspond au développement de ma carrière sportive. Je reçois l'opportunité de disputer un beau programme de course, où je suis protégé. Un privilège que je ne pourrais pas recevoir dans d'autres équipes. L'équipe s'est structurée, avec un entraîneur, un staff médical plus poussé. J'espère désormais pouvoir disputer un premier grand tour, comme le Tour de France. Plus qu'un rêve, l'évolution de ma personne mais aussi de l'équipe passera par là. Il faut continuer à grandir. »
Guillaume Martin

« La prolongation d'une année de Guillaume est une preuve d'intelligence de sa part. Jeune, il privilégie sa progression avec un peu moins de pression. On va lui permettre de se concentrer sur trois ou quatre objectifs sans fixer des attentes sur l'ensemble de son calendrier. Guillaume est un coureur de qualité, un énorme talent qui pourrait éclater en mai sur des épreuves de montagne comme le Tour de Romandie, de Suisse ou le Dauphiné en cas d'invitation. Même chose pour un éventuel grand tour, où il ne devrait pas se concentrer sur le général mais sur des échappées dans des étapes de montagne. »
Sébastien Demarbaix, Directeur Sportif