Avec Mark McNally et Kenny Dehaes dans les premières échappées du jour, les coureurs de la Wanty-Groupe Gobert ont une nouvelle fois effectués la course en tête.

Il faudra pourtant attendre les 50 derniers kilomètres pour voir Frederik Backaert et Damien Gaudin lancer la bonne offensive. Derrière, le peloton s’organise et notamment la formation FDJ qui roule en poursuite pour son leader Arnaud Démare.

Mais les deux hommes résistent et au terme de 204 kilomètres de course, la victoire finale se dispute finalement au sprint. A ce jeu-là, c’est malheureusement Damien Gaudin qui l’emporte. Frederik Backaert prend une magnifique seconde place, de quoi ravir Steven De Neef, son Directeur Sportif.

« C’est dommage ! Gaudin était peut-être un peu plus frais sur la fin. Tactiquement, je n’aurais pas pu la jouer mieux. J’étais devant lorsque le plus fort a attaqué. J’ai passé la journée aux avant-postes et je suis resté épargné par la malchance. Dans un premier temps, je suis parti à 50 bornes de l’arrivée avec un Manzana Postobon mais ce n’était pas le compagnon idéal.
Quand Gaudin a attaqué, je savais qu’il était en grande forme. Je suis parti en poursuite avec Gaëtan Bille. Bille a dû lâché, mais Gaudin était le collaborateur idéal. Nous sommes deux coureurs aux caractéristiques similaires. J’aurais peut-être dû lancer mon sprint de plus loin, mais j’ai rapidement senti que Gaudin était le plus fort. Une chance de ratée ! Le cochon promis au vainqueur n’aurait pas fait tache à la ferme ! » Frederik Backaert

Classement général

1. Damien Gaudin
2. Frederik Backaert, Wanty-Groupe Gobert
3. Benjamin Giraud
14. Guillaume Levarlet, Wanty-Groupe Gobert
57. Kenny Dehaes, Wanty-Groupe Gobert