Enrico Gasparotto remporte l’Amstel Gold Race

Déjà deuxième de la Flèche Barbançonne il y a seulement quelques jours, Enrico Gasparotto, Wanty-Groupe Gobert, a confirmé son excellente forme du moment en s’imposant ce week-end, et pour la deuxième fois de sa carrière, sur l’Amstel Gold Race (UCI World Tour).

L’Amstel Gold Race est la seule classique (ndlr. course d’un jour) néerlandaise présente au calendrier du World Tour. Longue de 248,3 kilomètres, cette épreuve emblématique des Pays-Bas compte pas moins d’une trentaine d’ascensions, dont les passages des plus difficiles (le Cauberg - arrivée, le Keutenberg et l'Eyserbosweg) avoisinent les 22 %.

Dès les premiers kilomètres de course, Tom Devriendt et 11 coureurs intègrent la bonne échappée du jour. Ils créent l’écart et comptent rapidement 5 minutes d’avance sur le peloton. Durant plus de 200 kilomètres ils roulent aux avant-postes de la course.

Il faut attendre les 60 derniers kilomètres pour voir une première contre-attaque se créer. Björn Thurau saisit l’occasion et s’échappe, mais le peloton enmené par les équipes de sprinteurs revient sur tous les coureurs à 20 kilomètres de l’arrivée.

Enrico Gasparotto produit alors son effort dans la quatrième et dernière ascension du Cauberg. Sur cette rampe de 900 mètres à 7 % de moyenne, seul le danois Michael Valgren parvient à le suivre.
Malgré un vent de ¾ face, le duo s’entend bien et parvient à conserver son avantage sur un peloton désorganisé par les équipes de sprinteurs.

« Je savais que je devais attaquer dans le Cauberg pour gagner la course car je n'avais aucune chance avec les Orica-GreenEdge qui contrôlaient la course pour Michael Matthews. Sur la dernière ligne droite, il y avait un fort vent de face. Je n'ai pas lancé mon sprint trop tôt. Après le Tour de Catalogne, je me suis entrainé pendant deux semaines à Tenerife. Je me sentais déjà bien sur la Flèche Brabançonne. Cette victoire est pour les proches d'Antoine Demoitié. Aujourd'hui, un ange m'a porté et cela m'a encouragé à me dépasser. » Enrico Gasparotto.

Les deux coureurs sprintent pour la victoire, et Enciro Gasparotto, au guidon de son Litening C:68, distance facilement Michael Valgren, remportant ainsi la plus belle victoire de l'équipe Wanty-Groupe Gobert depuis sa création !

A son passage sur la ligne d’arrivée, Enrico lève les bras au ciel. Un ultime hommage à Antoine Demoitié, son coéquipier tragiquement disparu il y à 3 semaines.

« J'avais des sensations exceptionnelles et tout s'est parfaitement déroulé. Je suis conscient de l'importance de la victoire. De plus, mon équipe a vraiment effectué un travail formidable. Nous avions Tom Devriendt dans l'échappée et ensuite, Björn part en contre-attaque. C'était parfait. » Enrico Gasparotto.

« Cette victoire est le succès d'un collectif. Gagner une épreuve World Tour pour une équipe pro-continentale est magnifique. Je tiens à remercier tout le staff. » Hilaire Van der Schueren, Directeur Sportif.

Classement Général

1. Enrico Gasparotto, Wanty-Groupe Gobert
2. Michael Valgren
3. Sonny Colbrelli
98. Björn Thurau, Wanty-Groupe Gobert
119. Marco Minnaard, Wanty-Groupe Gobert


Partager cette actu

Notre actu

Il y a 6 mois

Vous souhaitez tester votre futur vélo Cube avant de l’acheter ? Alors rendez-vous tout au long de l’année sur les grands événements Route et VTT français pour découvrir et tester les vélos de la gamme Cube 2019. 

Il y a 8 mois

La formation Wanty-Gobert Cycling Team décroche sa 3ème invitation consécutive pour la Grande Boucle. Les coureurs parcourront les 3460 km de l’épreuve du Tour de France aux guidons des Cube Litening C:68 Disc.

Il y a 9 mois

Le Downhill Challenge de Medellin entre dans le Guinness World Record comme la course d’Urban Donwhill la plus longue du monde. 2274,48 mètres dévalés en moins de 4 minutes par Remy Métailler et son CUBE Stereo 150.

Il y a 9 mois

En 2019, le club de DN1 du CC Etupes intègre le réseau de formation et de détection de talents de la formation Wanty-Gobert. L’ensemble des coureurs seront équipés de vélos CUBE Litening C:68.

Il y a 10 mois

Quand le moindre watt compte, c’est là que notre CUBE Aerium C:68 fait la différence. Suivez Florian Angert dans sa quête de vitesse dans le prestigieux GST Wind Tunnel d’Immenstaad en Allemagne.

Il y a 12 mois

Avec ses mensurations qui font rêver, notre CUBE Stereo 140 HPC TM pourrait semer le doute chez plus d’un enduriste. Équipé pour se gaver dans les descentes les plus techniques et les plus exigeantes, notre CUBE Stereo 140 HPC TM n’en oublie pas pour autant de grimper avec la même aisance. Alors,...