Frustrée par sa cinquième place lors des Jeux Paralympiques de Rio 2016, Élise a profité de l’intersaison hivernale pour faire le bilan. Enrichie de cette expérience sportive unique (première représentation du paratriathlon aux Jeux Paralympiques), elle reprend le chemin de l’entrainement avec l’envie de renouer avec le plus haut niveau mondial. Seulement voila…

« La vie d’une sportive n’est pas un long fleuve tranquille. »

La saison 2017 débute dans la douleur. Sélectionnée pour l’épreuve des World Paratriathlon Series de la Gold Coast australienne, Elise doit laisser passer sa chance. Ses prothèses lui provoquent des douleurs aux genoux et l’empêchent de s’entrainer.
Retour à la case laboratoire pour optimiser son matériel. Etude en partenariat avec le Laboratoire d’Analyse du Mouvement de l’IEM Rossetti et prototypes de nouvelle lames avec les prothésistes Chabloz Orthopédie. L’entrainement peut enfin reprendre.

Troisième des Championnats du Monde l'année passée, Elise sait qu’elle a les moyens de s’imposer lors des Championnats du Monde 2017 de Rotterdam. Direction donc les Pays-Bas au mois de septembre.
Malgré des reconnaissances réalisées sous la pluie, dans le vent et le froid, Elise conserve toute sa motivation et sort en tête de l’épreuve de natation. Comme à son habitude, elle réalise un magnifique parcours vélo au guidon de son Cube Aerium C:68 et seul une concurrente parvient à la rejoindre à l’avant de la course.

Triathlon de Lamastre © Jacques Malard

« Ma deuxième transition est un peu chaotique et une seconde concurrente en profite pour me passer devant. Je respire un bon coup et m’élance à leur poursuite. »

Les sensations sont bonnes, et le travail réalisé avec son entraîneur et l’équipe de France porte ses fruits. Petit à petit Elise remonte sur ses concurrentes, accélère et part seul en tête.
La grêle ayant fait son retour sur l’épreuve, Elise se permet même de relâcher son effort à l’approche du secteur pavés pour éviter la chute et franchi la première la ligne d’arrivée. Elle est Championne du Monde ! Une belle revanche, un an tout juste après les Jeux.

Une victoire qui en appelle d’autres

Paratriathlète depuis 2012, membre de l’équipe de France de Paratriathlon depuis 2013, Elise a répoussé sa fin de saison pour s’aligner sur les Championnats de France de Paracyclisme.
Une première pour elle, qui est plus habituée à combiner le cyclisme avec la natation et la course à pied, mais un véritable succès ! La même année, Elise Marc devient ainsi Championne du Monde de Paratriathlon, Championne de France de Paracyclisme et médaille de bronze du contre la montre !